Site Loader

Un nouveau jeu @daysofwonder est toujours un événement. Connu pour avoir publié d’excellents jeux familiaux comme #smallworld ou #tickettoride, les voilà qui nous présente Deep Blue. Deep Blue est engine building familial, reposant énormément sur la mécanique de Stop-ou Encore. Même si je n’étais pas vraiment attirée  à propos de celui-ci, je me devais de l’essayer

73425465_1492026384295771_5225259268807928370_n

🎨Deep Blue est visuellement étrange. Le couvercle de la boîte et le plateau de jeu sont beaux, magnifiquement illustrés. Mais le reste, comme l’iconographie et l’ornement des plateaux de joueurs, est franchement médiocre. Je découvre alors que 9 artistes différents on travaillé sur ce jeux, c’est excessif de mon point de vue, et je trouve le résultat disparate et impersonnel. La production est légèrement décevante pour un jeu Days Of Wonder, très générique.

🎼Chaque joueur est un capitaine de navire à la recherche de trésors dans l’océan. Parfois, vous plongerez seul, parfois d’autres pourront vous rejoindre. Jusqu’à quelle profondeur allez-vous pousser la chance pour être le plus riche?

⚙️Deep Blue est alambiqué et cela provoque malheureusement  des longueurs terribles pour ceux qui ne sont pas impliqués dans une phase de plongée par exemple. Les effets des cartes sont faiblards et répétitifs (scoring final et protection), de sorte que le marché de cartes se retrouve peu attractif. Les joueurs ne sont finalement pas enclins à payer le prix fort pour une carte: en conclusion, personne n’essaie vraiment d’améliorer son deck. Aucun des aspects de Deep Blue n’est bien pensé, et  plus on avance dans le jeu plus on accélère pour en finir avec ce jeu « trop-long-pour-ce-que-c’est », sans même chercher à optimiser son résultat! On pourrait croire que ce jeu n’a pas été assez testé avant d’être publié…

 

Note Bgg
7.7/10

 🆚

Ma Note
8.5/10

Conclusion: Le jeu combine des éléments des « Charlatans de Belcastel », de « Diamant » et « El Dorado », mais je vous recommande fortement d’acheter ces trois jeux en lieu et place de Deep Blue! Ce n’est pas mauvais à 100%, mais c’est pauvre, trop long pour un jeu reposant sur la chance, et complètement insatisfaisant. 😖

  📆 2019
  ⏱ pour apprendre les règles: 20 mins.
  🕰 de mise en place: 5 mins
  ⏰ de jeu: 75 mins
  🚀 édité par Days of wonder
  💰 40,50 € sur Philibert

cogweel

🇬🇧A new @daysofwonder game is always an event. They’ve released great family games as #smallworld or #tickettoride. Deep Blue is a push your luck, engine building family game. Even if I wasn’t so appealed about this one, I had to try it !

🎨Deep Blue is visually strange. The box cover and the board looks great but the rest, as iconography and player boards for example, are frankly mediocre. I think 9 different artists for one game is too much, and I found the result chaotic and impersonal. The production is average, very generic.

🎼Each player is a ship captain, seeking for treasures in the ocean. Sometimes you will dive alone, sometimes others could join you. How deep will you push the luck to be the wealthiest ?

⚙️The entire gameplay is pointessly fidly, and creates massive downtimes for those who aren’t involved in the diving phase. The cards’ effects are dull and repetitive (end scoring and danger evasion), so the market feels just as dull and repetitive and people are finally not inclined to pay high prices for any cards: in conclusion nobody really tries to improved its deck. None of the aspect of the game is well thought, and you finally wants this too-long-game-for-what-it-is to end !

✍️The game combines elements of Quacks of Quedlinburg, Diamond, and Quest For Eldorado, but I highly recommend you to buy all those three games instead of Deep Blue! It’s not one hundred per cent bad, but it’s poor, too long for a luck based game, and totally unsatisfying.

  📆 2019
  ⏱ To Learn: 20 mins.
  🕰 To set up: 5 mins
  ⏰To play: 75 mins
  🚀 Published par Days of wonder
  💰 27,95 € on Philibert

Partagez la review

Penelope Gaming